Roland Pigeon

  • Année: 1973
  • Degré: 4

En conférant au président de la Coopérative Fédérée, M. Roland Pigeon, la décoration de l'Ordre du Mérite Coopératif, le Conseil de la Coopération rendait hommage en 1973 à un coopérateur émérite aussi bien qu'à un agriculteur qui faisait honneur à sa profession.


Agriculteur professionnel, il est normal que M. Pigeon soit venu à la coopération par la coopération agricole, plus précisément en étant sociétaire de sa coopérative locale, la Société Coopérative Agricole de Verchères, depuis sa fondation, et en avoir été administrateur pendant quinze ans, dont douze ans à titre de président. En plus d'avoir pris une part très active à la fondation et au fonctionnement de sa coopérative locale d'approvisionnement, il a joué un rôle actif au sein de la Coopérative des Producteurs de Lait de Montréal dont il était toujours l'un des sociétaires en 1973. Il en fut un administrateur pendant huit ans, dont deux années à titre de président. Enfin, au niveau des coopératives agricoles de base, ajoutons la Coopérative Montérégienne de Rougemont, coopérative spécialisée dans la mise en marché des pommes, dont il a été administrateur.


Cette énumération des coopératives agricoles dont notre récipiendaire fut un pilier suffit amplement à nous prouver que M. Pigeon était l'un de ces milliers d'agriculteurs québécois qui ont perçu dans la coopération un excellent moyen de mieux approvisionner leurs exploitations et d'intégrer celles-ci au processus de la mise en marché des produits agricoles.

Poursuivant depuis plusieurs années une telle activité dans l'organisation coopérative de sa profession, il était normal que M. Pigeon accède, en 1960, au Conseil d'administration de la Coopérative Fédérée. En 1969, il en devenait le président. Ajoutons qu'il fut l'un des administrateurs-fondateurs de la Caisse Populaire de Verchères et qu'il en fut le président pendant cinq ans.


L'action professionnelle de M. Pigeon a débordé le cadre coopératif pour s'étendre à d'autres organisations reliées à l'agriculture. C'est ainsi qu'il fut administrateur pendant six ans et président pendant un an de la Société Ayrshire du Québec, administrateur pendant huit ans et président pendant six ans de la Société d'Agriculture du Comté de Verchères, administrateur pendant sept ans et président pendant un an de la Société Régionale d'Agriculture de St-Hyacinthe, administrateur pendant neuf ans et président pendant un an de l'Association des Éleveurs de Bovins Ayrshire du Canada, administrateur pendant neuf ans et président pendant un an de l'Office des Producteurs de Lait du Marché de Montréal, etc.


Il a été au-delà de dix ans, l'un des administrateurs de la Fédération Canadienne de l'Agriculture, dont il fut le premier vice-président pendant quatre ans, et de la Fédération des Producteurs de Lait du Canada, dont il fut également le président. Il ne faut donc point s'étonner que le ministère fédéral de l'Agriculture ait voulu s'assurer le concours de M. Pigeon en le nommant membre du Comité consultatif de la Société Canadienne du Crédit Agricole en 1968, et membre du Comité consultatif de l'Office de Stabilisation des Prix Agricoles en 1969.


Né à Verchères en 1911, M. Pigeon y demeurait toujours en 1973. Il a continué la ferme paternelle. Il était connu dans toute l'Amérique du Nord comme l'un des meilleurs éleveurs de bovins de race Ayrshire. On retrouvait dans tous les coins de ce continent des sujets d'élevage qui ont vu le jour sur la ferme Pigeon. Il ne faut donc point se surprendre que M. Pigeon fut appelé à juger du bétail Ayrshire aux principales expositions agricoles canadiennes, y compris l'Exposition Royale de Toronto. C'était le meilleur hommage que ses confrères pouvaient rendre à sa compétence professionnelle.


Reconnaissant les mérites de M. Pigeon au double titre d’agriculteur et de coopérateur, le ministère de l'Agriculture du Québec le créait, en 1971, Commandeur de l'Ordre du Mérite Agricole à titre honorifique. À leur tour, les coopérateurs du Québec ajoutèrent à cette reconnaissance celle de l’Ordre du Mérite Coopératif.

Retour à la liste