Budget du Québec 2019-2020

22 mars 2019

Le mouvement coopératif et mutualiste du Québec demeure sur son appétit

Lévis, 22 mars 2019 – Le premier budget du gouvernement de la Coalition Avenir Québec a été déposé, hier, par le ministre des Finances, M. Éric Girard. Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) analyse le budget en continuité avec son mémoire soumis lors des consultations prébudgétaires 2019. Les mesures de soutien à la création de richesse par l’accroissement des investissements privés rejoignent les valeurs intrinsèques du mouvement coopératif et mutualiste. Ces mesures doivent toutefois être nuancées par la priorité que porte le mouvement à l’enrichissement collectif et durable de chacune des communautés où les coopératives et les mutuelles opèrent. Le CQCM et ses réseaux demeurent sur leur appétit car aucune mesure ne cible particulièrement les coopératives et les mutuelles qui contribuent de façon significative à l’économie du Québec.

Plus globalement, certaines mesures pourraient être porteuses pour les coopératives et les mutuelles. Le CQCM salue les mesures touchant le soutien à l’investissement tels la bonification de la capitalisation d’Investissement Québec de 1 G$ pour des prises de participation et pour l’accompagnement et le développement d’entreprises stratégiques, le maintien des sièges sociaux au Québec et l’accélération de l’adoption des technologies de pointe, dont 329 M$ pour l’intelligence artificielle.

Également, le maintien à l’emploi et à la réinsertion pourrait contribuer à rencontrer les défis de main-d’œuvre présents dans les coopératives et les mutuelles du Québec. L’aide au secteur agricole et agroalimentaire est de bon augure pour soutenir des projets d’investissement, des initiatives d’achat local, d’inspection d’aliments de même que pour accroître la présence d’aliments québécois dans les institutions publiques. L’aide à la recherche forestière bonifie le Programme Innovation Bois qui vise la recherche forestière, l’enseignement et le transfert de connaissances. Le soutien aux communautés du Nunavik introduit notamment une mesure de réduction de l’écart entre les prix annuels moyens de l’essence et du panier d’épicerie.

« Pour nous, il demeure prioritaire de maintenir les représentations afin que le mouvement coopératif et mutualiste tire son épingle du jeu et obtienne toute la considération qu’il mérite. Nous avons le devoir de faire connaître auprès des décideurs gouvernementaux, notre mouvement et ses capacités de créer de la richesse collective. Rien ne figure spécifiquement au budget sur le soutien aux investissements, aux exportations, à l’innovation et à l’entrepreneuriat sous l’angle collectif, » a mentionné monsieur Michel Gauthier, président du conseil d’administration du CQCM.

« Les coopératives et les mutuelles du Québec démontrent depuis de nombreuses années, leur impact dans leur milieu et dans l’économie du Québec. L’expertise et le savoir-faire pour soutenir l’économie de proximité, le développement régional et la capacité d’innover tant économiquement que socialement, n’ont pas reçu de considération spécifique dans le budget et nous serons à l’affût lors de l’étude des crédits budgétaires, » a ajouté le président-directeur général, monsieur Gaston Bédard.

À propos du CQCM

Le CQCM représente l’ensemble des organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec issues de plus d’une quarantaine de secteurs d’activités, tels que la foresterie, les services de santé et à domicile, l’habitation, l’alimentation, l’agroalimentaire, les services financiers, etc. Il compte parmi ses membres, près de 3 000 coopératives et mutuelles regroupant 8 millions de membres, lesquelles génèrent plus de 116 000 emplois et 42 G$ de chiffres d’affaires. Ces entreprises sont un des piliers essentiels du développement économique et social du Québec, notamment parce qu’elles affichent un taux de survie doublement supérieur aux autres formes d’entreprises créées.

-30 -

Source :
Alain Blanchette
Directeur Affaires publiques, Communications et Gestion de projets spéciaux
Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
(418) 929-2318


Partagez cette nouvelle :