Budget fédéral : Une opportunité pour les citoyens, d’entreprendre collectivement pour se sortir de la crise sanitaire, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

Budget fédéral : Une opportunité pour les citoyens, d’entreprendre collectivement pour se sortir de la crise sanitaire

20 avril 2021

Lévis, 20 avril 2021 – Dans un contexte, où il faut investir et mettre en valeur notre capital humain pour se sortir de la crise sanitaire actuelle, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) accueille avec beaucoup d’ouverture ce budget fédéral. Les annonces relatives aux services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, au Programme de préparation à l'investissement (PPI), au réseau Internet, au logement social permettront aux Canadiens de prendre en charge une partie de la sortie de crise.

Le budget fédéral souligne avec raison les nombreux avantages découlant du développement des services de garde au Québec, qu’il prend pour exemple. Cependant, il note que ce développement peut encore se poursuivre afin d’améliorer l’accessibilité des services. En effet, l’actualité nous démontre que la demande est toujours plus forte que l’offre. « À cet égard, le gouvernement fédéral doit reconnaître les avantages de favoriser la création de garderies coopératives qui permet non seulement d’avoir des installations bien ancrées dans les communautés, mais également d’assurer une gouvernance collective entre les travailleurs et les parents par exemple. Ainsi le modèle coopératif de par sa gouvernance collective permet une meilleure réponse aux besoins des parents pour les services aux enfants et une meilleure réponse aux conditions de travail pour les travailleurs. De plus, les excédents doivent demeurer dans l’organisation », souligne Marie-Josée Paquette, directrice générale du CQCM.

« La reconduction du Programme de préparation à l’investissement (PPI) est une excellente nouvelle pour les entrepreneurs collectifs qui ont un projet de croissance ou encore qui désirent se démarrer en affaires. Ce soutien financier est un outil supplémentaire permettant l’émergence de projets novateurs à la grandeur du Québec. Il vient répondre à un besoin que nous constatons au quotidien à la CDRQ dans notre accompagnement », précise Mathieu Vigneault, directeur général de la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ).

« Les entrepreneurs collectifs peuvent compter sur un réseau de ressources structurées et complémentaires au Québec afin de les accompagner dans l’atteinte de leurs ambitions. Les annonces budgétaires du gouvernement fédéral donnent une impulsion aux projets collectifs et le Consortium sera au rendez-vous pour appuyer les entrepreneurs dans leur mise en œuvre », poursuit J. Benoit Caron, directeur général du Consortium de ressources et d’expertises coopératives.

« La crise sanitaire nous a bien démontré toute l’importance de la solidarité afin de trouver des solutions aux enjeux. Entreprendre collectivement est une option durable et adaptée aux besoins qui sont différents d’un océan à l’autre. La coopérative est un modèle encore trop méconnu qui devrait être promu et encouragé par les gouvernements. Le Québec possède un écosystème efficace et organisé en économie sociale pour soutenir l’émergence d’entreprises collectives dont les coopératives. Nous devrions s’en inspirer ailleurs au Canada », conclut Michel Gauthier, président du conseil d’administration du CQCM.

À propos du CQCM

Reconnu officiellement par le gouvernement du Québec comme étant l’un des interlocuteurs privilégiés en matière d’économie sociale, le CQCM est l’instance dont se sont dotés les réseaux coopératifs et mutualistes afin d'assumer le développement de leur plein potentiel. Le CQCM compte parmi ses membres les grandes coopératives et mutuelles du Québec, les fédérations sectorielles ainsi que la Coopérative développement régional du Québec.

 

- 30 -

 

Source : 
Isabelle Gagné
Directrice des communications (par intérim)
418 454-4532  |  isabelle.gagne@cqcm.coop


Partagez cette nouvelle :