Journée internationale des coopératives Symbole d’engagement collectif et de partage de la richesse

5 juillet 2019

Journée internationale des coopératives

 

Symbole d’engagement collectif et de partage de la richesse

 

Lévis, le 6 juillet 2019 – En cette journée internationale des coopératives, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) souligne toute l’importance qu’ont les coopératives et les mutuelles au Québec. Plus de 116 000 personnes travaillent dans  près de 3 000 coopératives et mutuelles de la province qui génèrent un chiffre d’affaires de 42 milliards $.

 

Cette journée dédiée à la coopération met en lumière la force du mouvement coopératif et mutualiste par les initiatives porteuses que l’on retrouve maintenant dans le portrait économique et social du Québec. Pensons à la toute nouvelle application coopérative de covoiturage, EVA, qui assure un service similaire au géant UBER et qui a des retombées auprès de la collectivité et de ses membres. Citons la coopérative Agri-Énergie de Warwick qui a mis en opération le premier biodigesteur agricole coopératif au Québec afin de produire du gaz naturel renouvelable qui sera revendu à Énergir. Ceci favorise l’économie circulaire, tendance économique qui permet l’optimisation de l’utilisation des ressources. Ces dernières initiatives ne sont que quelques exemples qui permettent une économie juste et équitable, mais également la prise en charge par les individus et les collectivités.

 

Dans un contexte où les entreprises québécoises font face au défi de la relève entrepreneuriale, le modèle coopératif offre des possibilités de repreneuriat en cohérence avec les valeurs et les intérêts des jeunes. « Développer les compétences des jeunes à l’entrepreneuriat coopératif est une façon de préparer la relève à prendre le contrôle de ses affaires » a ajouté monsieur Michel Gauthier, président du conseil d’administration du CQCM.

 

Le mouvement coopératif et mutualiste met en place des stratégies gagnantes pour le développement et la croissance d’une économie de proximité. « Tout spécialement aujourd’hui, j’invite la population à prendre le virage coopératif en se procurant des biens et services fournis par une coopérative. À titre d’exemple, faites le plein dans une station Sonic, filiale de La Coop fédérée, procurez-vous des aliments laitiers d’Agropur coopérative laitière, faites votre marché à la coopérative d’alimentation de votre secteur, prenez un transport collectif coop, dégustez une bière produite par une coop. Encourager une coopérative et s’y impliquer, c’est le symbole d’une population engagée, unie et qui a à cœur le partage de la richesse, » ajoute monsieur Gaston Bédard, président-directeur général du CQCM.

 

À propos du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

Le CQCM représente l’ensemble des organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec issues de plus d’une quarantaine de secteurs d’activités, tels que la foresterie, les services de santé et à domicile, l’habitation, l’alimentation, l’agroalimentaire, les services financiers, etc. Il compte parmi ses membres près de 3 000 coopératives et mutuelles, représentant 8 millions de membres, lesquelles génèrent plus de 116  000 emplois. Avec plus de 40 milliards $ de chiffres d’affaires, ces entreprises sont un des piliers essentiels du développement économique et social du Québec, notamment parce qu’elles affichent un taux de survie doublement supérieur aux autres formes d’entreprises créées.

 

-30-

 

 

Source :

Isabelle Gagné

Conseillère stratégique en communication

isabelle.gagne@cqcm.coop

418 454-4532


Partagez cette nouvelle :