Portrait statistique de l’économie sociale au Québec

30 avril 2019

Lévis, 30 avril 2019 – Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) a pris acte du premier portrait exhaustif de l’économie sociale au Québec. Il complète le portrait sur les coopératives financières, non financières et les mutuelles membres du CQCM et confirme leur contribution significative à l’économie du Québec tout en s’appuyant sur des missions dont l’impact social est primordial.

Plusieurs constats ressortent de la recherche, dont 82 % des revenus générés par l’économie sociale proviennent des coopératives et des mutuelles même si elles composent environ 25 % des entreprises répertoriées. D’autre part, la pérennité des entreprises d’économie sociale est une fois de plus démontrée, car 39 % de celles-ci ont plus de 30 ans et 46 % ont entre 10 et 30 ans. « Elles deviennent de véritables institutions dans leur milieu car elles servent une clientèle qui se retrouve dans la même région administrative, » a ajouté monsieur Gauthier.

« Nous nous réjouissons de l’exercice statistique qui a été réalisé. En fait, le mouvement coopératif et mutualiste se démarque et il serait maintenant intéressant de documenter les impacts directs et indirects de son action. À l’intérieur de l’économie sociale, les coopératives et les mutuelles partagent la richesse collective qu’elles génèrent en plus de contribuer à la vitalité des communautés, » a mentionné monsieur Michel Gauthier, président du conseil d’administration du CQCM.

Le portrait statistique démontre que l’économie sociale joue un rôle précieux dans une variété de secteurs tels l’enseignement, les services de garde et à la personne, l’habitation, les arts, la culture, les médias, les loisirs et le tourisme.

« Partout au Québec, de nouveaux secteurs sont investis de la présence d’entreprises collectives. Particulièrement en formule coopérative par la capacité d’innover tant économiquement que socialement, les domaines des plateformes collaboratives, des consortiums d’entreprises, des technologies, des services professionnels et plusieurs autres constatent les bienfaits de fonder des entreprises branchées sur la réalité locale. Elles sont difficilement délocalisables et vouées à un avenir probant, » a conclu le président-directeur général du CQCM, monsieur Gaston Bédard.

À propos du CQCM

Le CQCM représente l’ensemble des organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec issues de plus d’une quarantaine de secteurs d’activités, tels que la foresterie, les services de santé et à domicile, l’habitation, l’alimentation, l’agroalimentaire, les services financiers, etc. Ces entreprises sont un des piliers essentiels du développement économique et social du Québec, notamment parce qu’elles affichent un taux de survie doublement supérieur aux autres formes d’entreprises créées.

-30 -

Source :
Alain Blanchette
Directeur Affaires publiques, Communications et Gestion de projets spéciaux
Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
418 929-2318


Partagez cette nouvelle :