Un levier concret au maintien des entreprises au Québec par la coopération

6 février 2018

Programme d’appui à la reprise collective des entreprises

Un levier concret au maintien des entreprises au Québec par la coopération

Lévis, le 6 février 2018 – Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) est heureux de l’annonce faite aujourd’hui par la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, madame Dominique Anglade, ainsi que par le ministre délégué aux Petites et Moyennes entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement régional, monsieur Stéphane Billette. En effet, le programme d’appui à la reprise collective des entreprises sera un soutien concret au maintien des entreprises québécoises chez nous, et un levier important pour les employés désirant reprendre une entreprise.

« Selon une étude de 2010 du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), en raison du vieillissement de la population, le Québec devrait compter en 2018 25 000 entrepreneurs de moins qu’en 2008. Le modèle d’affaires coopératif permet de créer des entreprises qui portent nos valeurs et qui répondent à nos besoins. C’est un modèle d’affaires inclusif, démocratique et qui place les personnes au cœur des décisions. Si nous souhaitons continuer de bâtir un Québec qui nous ressemble et qui nous rassemble, nous avons besoin d’entreprises créatrices de confiance, qui sont ancrées dans nos communautés telles que les coopératives et les mutuelles », a déclaré le président-directeur général, monsieur Gaston Bédard.

Le CQCM représente l’ensemble des organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec issues de plus d’une quarantaine de secteurs d’activités tels que la foresterie, les services de santé et à domicile, l’habitation, l’alimentation, l’agroalimentaire, les services financiers, etc. Il compte parmi ses membres plus de 3 300 coopératives et mutuelles, lesquelles génèrent plus de 110 000 emplois. Avec plus de 38 milliards $ de chiffres d’affaires, ces entreprises sont un des piliers essentiels du développement économique et social du Québec, notamment parce qu’elles affichent un taux de survie doublement supérieur aux autres formes d’entreprises créées.

« Selon les réseaux coopératifs et mutualistes, le développement des régions doit passer par la coopération. Ce programme vient compléter les mesures en place pour favoriser le maintien des économies locales fortes. Nous aimerions saluer la confiance qu’accorde le gouvernement du Québec au modèle d’affaires coopératif qui est une option positive et engageante pour faire du développement. Nous sollicitons tous les acteurs socioéconomiques de faire la promotion de ce nouveau programme » a ajouté le président du conseil d’administration, monsieur Michel Gauthier.

— 30 —

Source : Marie-Josée Paquette
Directrice Affaires publiques, Communication et Gestion de projets stratégiques
Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
(418) 933-9739


Partagez cette nouvelle :