DOSSIER SPÉCIAL : Groupe Capitales Médias

Suivez quotidiennement les développements du dossier Groupe Capitales Médias.

À l'heure actuelle, après que la Fédération nationale des communications – CSN (FNC-CSN) ait obtenu un mandat clair de ses membres, elle travaille maintenant de concert avec le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) et avec l'appui de la firme MCE Conseils afin de participer à la relance, en formule coopérative, des quotidiens touchés par la crise du Groupe Capitales Médias.

 

Communiqués de presse CQCM

29 août 2019  Le CQCM et la Fédération nationale des communications – CSN (FNC-CSN) unissent leurs forces

23 août 2019  Groupe Capitales Médias - Le mouvement coopératif évalue l’opportunité d’une relance

 

Revue de presse

ENTREVUE RADIO : C'est encore mieux l'après-midi sur Ici Première  |  4 septembre 2019  |  Capitals Médias : les bases d'une coopérative?

REPORTAGE TV : RDI Économie |  4 septembre 2019  |   Une coopérative pour sauver Capitales Médias

Le Soleil  |  4 septembre 2019  |  1973, une coopérative pour acheter Le Soleil

Le Soleil  |  30 août 2019  |  Relance des journaux de Capitales Médias: un appui de taille au projet de coopérative

Le Nouvelliste  |  30 août 2019 | Quand un défi devient une occasion pour les régions

La Presse  |  28 août 2019  |  Groupe Capitales Médias demande à ses lecteurs des contributions volontaires

Radio-Canada  |  28 août 2019  |  Modèle coopératif : « il faut se débarrasser de nos œillères », selon le patron du Droit

BLVD 102.1  |  28 août 2019  |  Les employés du Groupe Capitales Médias prêts à former une coopérative pour participer à la relance de l'entreprise

Estrie Plus  |  26 août 2019  |  Le quotidien de l’information

Le Journal de Montréal  |  23 août 2019 Les journaux de Capitales Médias pourraient-ils devenir des coopératives?

Le Soleil (texte d'opinion)  |  23 août 2019  |  Une «Coop média» pour sauver nos journaux régionaux

 

Commission parlementaire

Mandat d'initiative - Avenir des médias d'information | Journal des débats

 

Réactions du mouvement et du milieu

« Le mouvement coopératif et mutualiste du Québec a rapidement pris position dans ce dossier, car nous sommes d’avis que l’information régionale est essentielle, tant pour la démocratie que pour la vitalité des communautés. C’est un bien commun qui mérite d’être défendu en cette période de profonde mutation pour les médias. Nous sommes confiants d’arriver à une proposition novatrice et inclusive de l’ensemble des journaux du groupe. Nous nous inspirons des fleurons coopératifs et mutualistes du Québec et nous comptons sur un réseau de membres prêts à nous soutenir dans nos démarches. »

Gaston Bédard, président-directeur général du CQCM

« Tout le monde pense à une entreprise ou un investisseur pour racheter Groupe Capitales Médias. Mais l’idée de transformer le groupe en coopérative, gérée par les employés, dans un but non lucratif, circule aussi à l’interne. Certains y travaillent pour voir si c’est possible. »

« Le développement des régions dépend nécessairement de leur capacité à innover et à mettre en place des moyens de prospérer. L’entrepreneuriat et la prospérité économique passent aujourd’hui par la création de solides partenariats et de maillages entre plusieurs secteurs d’activité (privé, coopératif, associatif, public, financier, etc.). L’industrie de la presse écrite n’échappe pas à ces nouvelles réalités. Des acteurs de milieux variés ont maintenant l’occasion d’imaginer de nouveaux modèles d’affaires viables, privés ou collectifs qui offriront une information objective et de qualité accessible à tous les Québécois. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, et Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française

« Tout le monde pense à une entreprise ou un investisseur pour racheter Groupe Capitales Médias. Mais l’idée de transformer le groupe en coopérative, gérée par les employés, dans un but non lucratif, circule aussi à l’interne. Certains y travaillent pour voir si c’est possible. »

Alec Castonguay, Chef du bureau politique au magazine L'Actualite

La députée Catherine Dorion évoque la création de nouveaux modèles, comme des coopératives de travailleurs, qui pourraient prendre en mains des médias d’information. « La concentration de la presse puis les gros conglomérats de presse, ce n’est pas nécessairement ça qui a le mieux servi la qualité de l’information au Québec comme ailleurs dans les dernières décennies. »

Catherine Dorion, députée de Taschereau