COMMUNIQUÉ | Transformations économiques et sociales, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

COMMUNIQUÉ | Transformations économiques et sociales souhaitées par le mouvement coopératif et mutualiste

2 février 2024

Québec, 2 février 2024 – Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) présente ses demandes dans le cadre des consultations prébudgétaires 2024-2025 afin d’assurer le développement social et économique du Québec tout en favorisant le plein épanouissement du mouvement coopératif et mutualiste québécois.

« Fort de son rôle faîtier de l’écosystème coopératif et mutualiste québécois, le CQCM est un partenaire incontournable du gouvernement pour répondre aux grands enjeux de société et assurer un développement inclusif en collaboration avec les communautés. Formellement décidés à contribuer aux transformations économiques et sociales, le CQCM et ses membres offrent leur entière collaboration au gouvernement du Québec dans ses visées de développement d’une économie encore plus humaine et durable », affirme la directrice générale du CQCM, Mme Marie-Josée Paquette.

Le CQCM et ses membres proposent des leviers d’action qui s’inspirent des capacités historiques et reconnues des coopératives et des mutuelles à contribuer aux changements sociétaux induits par les crises auxquels nous faisons face. Ainsi, nous proposons des leviers d’action qui visent notamment à augmenter l’autonomie économique, alimentaire et sanitaire du Québec, à développer des compétences citoyennes ainsi qu’à prendre un virage technologique, plus que jamais nécessaire dans un contexte de transformation économique.

Voici les demandes du CQCM, dans le cadre des consultations prébudgétaires 2024-2025 :

  1. Soutenir et accélérer l’innovation socioéconomique des acteurs de l’écosystème coopératif.
  2. Renforcir le rôle de soutien du CQCM auprès des acteurs de développement coopératif et lui donner la pleine capacité de jouer son rôle d’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière d’économie sociale.
  3. Propulser les initiatives coopératives jeunesse dans les écoles du Québec et assurer une couverture de l’accompagnement des projets coopératifs sur l’ensemble du territoire.

« Les preuves du modèle coopératif et mutualiste ne sont plus à faire, nous portons un bagage solide d’expertise et de structures pouvant répondre aux besoins des communautés. Notre modèle s’appuyant sur les besoins des membres assure un retour sur l’investissement collectif à chaque fois que des sommes sont dirigées vers notre écosystème », conclut la directrice générale du CQCM, Mme Marie-Josée Paquette.

 

À propos du CQCM

Reconnu officiellement par le gouvernement du Québec comme étant l’un des interlocuteurs privilégiés en matière d’économie sociale, le CQCM est l’instance, dont se sont dotés les réseaux coopératifs et mutualistes afin d’assumer le développement de leur plein potentiel. Le mouvement coopératif et mutualiste au Québec représente 3 000 coopératives et mutuelles et 11 millions de membres.

 

– 30 –

 

Source :   

Luka Aubin-Jobin

Conseiller aux affaires publiques  

581 309-3188

Information :  

Marie-Josée Paquette

Directrice générale  

418 835-3710, poste 114 

 

Consulter le mémoire

 

 


Partagez cette nouvelle :